Compétitivité des établissements privés PDF Imprimer Envoyer Partager
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

 

Pour rester dans le coup, certains établissements n'hésitent pas à

sortir le grand jeu pour rester au top du classement des parents

d'élèves. La publicité est certes utile et rentable, seulement la

vraie magie pour obtenir les effectifs c'est le travail.

 

La communication joue un rôle déterminant dans le choix définitif du parent

de l'établissement scolaire où son enfant va étudier. Si certaines institutions

privés hésitent encore sur la manière de communiquer, d'autres sont déjà

roder, avec des plans médias bien éléborer à l'avance. En plus de la publiicité

dans les grand médias, le Collège IBB situé à Mendong use en plus

de la communication événementielle. Chaque année, il organise la Journée de

l'élève de l'Institut Baudelaire Bilingue.

 

Une curiosité pour les établissements voisins et un moyen de se démarquer de

la multitude de collèges privés implantés dans l'arrondissement de Yaoundé VI.

Pour le principal Chimi Laurent, il s'agit d'une particularité qui permet depuis

sa création à l'Intitut Baudelaire Bilingue "d'offrir au sein de l'école un espace

de détente à ses élèves,  après 4 à 5 mois de travail intensif."

 

En effet, la fin du mois de decembre est chargé avec des Travaux dirigés avant

le départ en congés de Noêl et du Nouvel an. Après la rentrée de janvier il y a

les séquences qui s'enchaînent les unes après les autres et les cours qui

s'intensifient. Les élèves sont soumis au deuxième trimestre, en plus des

examens trimestriels, aux examens blancs pour ceux des classes d'examens.

Ces examens blancs ont lieu au collège au mois d'avril, après les congés de

Pâques.

 

La Journée de l'élève de l'IBB intervient à cette période de l'année. C'est

l'occasion pour les élèves de se changer les idées et de décompreser un peu.

En effet, il leur est offert de s'exprimer sur le plans culturel à travers des

prestations artistiques et pédagogiques notamment avec les concours

en mathématiques, physiques et chimie. Des artistes de renom sont

également invités pour égaiyer l'évènement. L'année dernière l'administration

leur avait offert Ottou Marcellin. Pendant cette semaine, un championnat de

football est organisé, en plus d'un concours miss et master, des

concours gastronomiques pour des mets traditionnels, tout ceci dans

le but d'associer l'utile à l'agréable.

 

Concours Miss Une cérémonie de remise des bulletins du 2nd cycle au Collège Les Sapins

Concours Miss au collège Les Sapins

 

A côté de cette effervescence, nécessaire à l'épanouissement des

élèves, l'administration du collège garde à l'oeuil les défis majeurs qui

l'attendent. Pour le principal de l'IBB, elle compte bien "améliorer le ratio

élèves-enseignants qui est de 1100 pour 54. Un résultat qui doit tourner autour

de 0,09 %. L'objectif étant de toujours offrir un enseignant de qualité à un élève

en cas de besoin pour l'aider. Il faut se battre pour les résultats. Il ne faut

pas s'amuser et attendre la fin de l'année pour publier de faux résultats

comme certains le font. Nous faisons tout pour que les résultats qui sont connus

de tous restent meilleurs".

 

"Pour que ces résultats obtenus soient connus du grand public, nous devons

aller vers les grands médias: radios, télés. Nous sommes souvent passés par

Canal 2, par la CRTV pour promouvoir notre image. Nous avons besoin de parler

de nos activités et surtout de leur présenter la vérité. Chaque année nous avons

été parmi les 100 premiers établissements sur le térritoire national. Depuis

2003, nous oscillons entre la 100ème, la 23ème et la 50ème position, sur près

de 1000 établisemments classés par l'Office du Baccalauréat National.

Nous comptons faire mieux en travaillant bien sûr." C'est un véritable plan média

qui est donc déployé chaque année, budgétisé et maîtrisé. Pour l'Insitut

Baudelaire Bilingue, le budget ne va pas en deça de 1 500 000 Fcfa à chaque

rentrée scolaire depuis au moins 5 ans. L'objectif visé est clair: être le plus visible.

 

Une partie des parents d'élèves effectue son choix d'établissement en pleine

rentrée scolaire de septembre sans connaître les contenus des enseign-

ements dispensés, voir même sans avoir une idée précise du plan de localisation

de l'établissement. Il est important de maîtriser qui sont les meilleurs sur le

marché de la formation. La promotion à travers des spotss publicitaires est

l'occasion de présenter à la communauté éducative  les produits. C'est aux

parents qu'il revient de faire le choix d'école dans le dialogue avec leurs enfants.

En effet un collège peut offrir la meilleure formation au monde mais s'il est

mal connu ou peu connu, il n'aura pas d'élèves.

 

"Nous affichons des banderoles au maximum pour communiquer dans le plus

de médias possibles. La visibilité sur Internet est un atout certain et notre projet

de site web nous tient vraiment à coeur. A toutes les rentrées scolaires,

nous diffusons des spots publicitaires pendant au moins trois mois de

l'année, particulièrement en septembre, octobre et novembre. Le contenu

publicitaire rappel aux parents ce que nous savons faire, ce que nous avons

fait l'année dernière. Il leur fait comprendre qu'ils font un meilleur choix en

venant inscrire leurs enfants chez nous." explique le principal de l'Institut

Baudelaire Bilingue.

 

Le collège parvient ainsi à mesurer l'impact de cette communication, lorsque

des élèves partent de très loin pour venir fréquenter à l'Institut Baudelaire

Bilingue. "J'ai actuellement des élèves qui partent des quartiers Nsam,

Efoulan, Manguiers pour Mendong. Je me dis que si un parent prend le

risque de faire  partir son enfant de ces quartiers très éloignés de Mendong,

ce que nous avons très certainement bien communiquer sur l'Institut

Baudelare Bilingue. Ce mouvement de la population scolaire pour ici veut dire

que les parents sont touchés par nos messages et surtout que notre travail a

motivé leurs décisions de faire ce choix."

 

Amelie Laure Kemouo

 

 

 

 

Mise à jour le Vendredi, 21 Février 2014 01:35