PDF Imprimer Envoyer Partager

25% de réduction pour les familles nombreuses, le collège privé Jean Jaurès passe en mode vidéoprojections dès la rentrée prochaine. Le cycle secondaire sera désormais bilingue. Interview du principal, Metang Victor.

 

Aulycee : Quel est le projet éducatif du Collège Privé Jean Jaurès ?

 

Metang Victor: Le projet éducatif est centré sur trois axes : la réussite des élèves, la promotion de la réussite dans la vie professionnelle, la discipline. De nos jours, si la formation d'un élève n’est pas liée à son insertion et à sa réussite professionnelles, ça ne sert à rien de le former.

 

Metang Victor Principal Jean Jaurès

 

Aulycee : Quelle est l’idée de départ à la base de la création de votre établissement ?

 

Metang Victor: Elle vient d’abord du couple fondateur, M. et Mme Sime, soucieux de l’éducation des jeunes Camerounais. En 2002, ils ont acheté un terrain chez le chef Onambele, notable et autochtone du village Simbokc Bloc II. Ce patriarche pionnier lui-même de l’éducation, a vu l’arrivée du couple Sime comme une bénédiction du Seigneur pour son village. C’est pourquoi il leur a vendu ce terrain de 2000 m2 où nous avons implanté le complexe scolaire Jean Jaurès.

 

Le collège est situé au quartier Simbock dans l’arrondissement de Yaoundé VI après la paroisse Saint Achille et la maison des Sœurs Marie Immatriculée. Nous sommes un grand complexe qui comprend la maternelle, le primaire et un groupe secondaire. Le cycle maternel et primaire est bilingue et dirigé par un directeur compétent et responsable. Le complexe compte autour de 700 élèves pour une capacité de 50 enseignants.

 

Aulycee : Qu’est ce qui fait la particularité de votre établissement ?

 

Metang Victor: Nous sommes d’abord bien lotis, le complexe est bien situé sur une plaine, donc l’arrivée au collège est facile, puisque la route est goudronnée. Nos enseignants sont dévoués et compétents. Nous sommes dans une enceinte élevée et sécuritaire. Les trois cycles maternelle, primaire et secondaire sont séparés pour ne pas mélanger les enfants de différents niveaux.

 

Ce qui plait aux parents c’est le suivi pédagogique et l’itinéraire des enfants. C’est pourquoi nous faisons des évaluations un outil pédagogique à ne pas négliger. Ils sont de plus en plus nombreux à venir vers nous. Les parents peuvent payer sous forme de moratoire les frais de scolarité, pour ceux qui n’ont pas assez de moyens. Les parents qui inscrivent plusieurs enfants bénéficient d’une réduction de près de 25% de la pension. Nous comprenons bien les parents avec des cas sociaux.

 

Nous sommes le tout premier établissement du village Simbock. Nous sommes arrivés quand la ville n’était pas encore installée, ceci fait qu’on nous a bien accueilli, comme une étoile filante qui venait éclairée le village en terme d’infrastructure scolaire. L’inscription est de 20 000 FCFA avec tout frais confondus : l'APE, les rames de papiers, les papiers hygiéniques pour nos toilettes modernes, les frais d’informatique.

 

La pension au niveau de la 6ème en 3ème s’élève à 65 000 FCFA, au niveau de la seconde en Terminale, elle est de 80 000 FCFA. Au cycle maternel l’inscription s’élève à 21 500 FCFA, et la pension à 60 000 FCFA ce qui fait un total de 81 500 FCFA. Au cycle primaire anglophone et francophone, la pension s’élève à 50 000 FCFA avec des frais d’inscription à 9000 FCFA, au total 59 000 FCFA.

 

Dès la rentrée prochaine nous allons créer une section anglophone en plus de la section francophone au cycle secondaire. Nous avons beaucoup d’estime pour le français Jean Jaurès qui a beaucoup œuvré au niveau pédagogique.

 

College Polyvalent Jean Jaurès 2

Espaces verts, lieu de détente pour les élèves dans la cour spacieuse

du CPJJ

 

Aulycee : Que proposez-vous d’innovant cette année dans vos enseignements ?

 

Metang Victor: Nous avons voulu faire de l’évaluation scolaire un véritable outil pédagogique. Elle participe pleinement à la construction de l’image de soi à l’adolescence. Elle doit permettre pour le jeune de dégager des axes de développement, et non d'arrêter une vision fixe et sans lendemain. L’évaluation sera un élément important du parcours de formation et sera travaillée sous différentes formes, notamment l’autoévaluation, et l’évaluation par un enseignant autre que le professeur de la classe.

 

Les évaluations seront classées en perspectives, l’accent étant mis sur les progrès accomplis et la valoration des efforts, qui ont permis d’obtenir les résultats. Il est essentiel que les objectifs d’enseignement et les attentes vis-à-vis des élèves soit clairement énoncés au début de l’année. Ce que nous avons déjà fait. On parcourt activité par activité pour arriver à définir les compétences que doivent développer les élèves ,qui parfois peuvent être transférables.

 

Pour nous l’évaluation doit valider des compétences et non sanctionner un niveau. L’élève doit être conscient du parcours qu’il a effectué et de ce qu’il lui reste à accomplir. Il doit pouvoir s’auto-évaluer et identifier les compétences acquises, non acquises et en cours d’acquisition. Nous organisons en début d’année, pour aider les élèves, des évaluations collectives non notées et des bilans de compétences individualisés, à partir desquels ils arrêtent un projet avec les parents et des référents adultes ou tuteurs.

 

Nous allons mettre en place des techniques de travail collaboratif avec les parents. A ce sujet nous avons créé un site web www.cfdjjcm.com dans lequel nous avons déjà placé le planning des activités du complexe Jean Jaurès. Bientôt nous allons publier les bulletins de notes en ligne pour faciliter l’accès des parents aux résultats de leurs enfants. Nous allons également mettre en ligne les convocations, ainsi ils n’auront plus besoin de venir sur place à l’école les récupérer.

 

Nous comptons rendre plus d’informations disponibles en ligne dès l’année prochaine, tout en respectant la confidentialité des dossiers des élèves. Le site est ouvert au grand public mais pour accéder à des informations sur un élève chaque parent aura un code.

 

College Polyvalent Jean Jaurès 3

Le Collège Privé Jean Jaurès

 

Dans le même esprit de collaboration avec les parents, nous allons réaliser des cahiers de correspondances, en plus du site web, surtout pour les parents qui n’ont pas Internet. En plus nous utiliserons le téléphone pour les joindre à chaque fois qu’un enfant aura un problème. Il est vrai que cela a un coût, mais nous ferons des efforts pour mettre sur pied une communication facile avec les parents. La réussite de l’élève est un partenariat entre trois personnes : l’élève qui est acteur de sa réussite, l’enseignant et le parent.

 

Aulycee : Avez-vous des infrastructures scolaires particulières ?

 

Metang Victor: Le groupe secondaire a un total de 18 classes. Chaque classe peut prendre au maximum 60 élèves. Nous avons une salle multimédia, une salle des professeurs, 12 toilettes modernes dont trois pour enseignants et le reste pour les élèves. Nous avons également 8 bureaux, une salle de sport et un magasin.

 

Aulycee : Quel est le niveau de votre salle multimédia ?

 

Metang Victor: Nous avons un total de 60 ordinateurs. Nous avons l’Internet en permanence avec un débit très rapide. Chaque élève chez nous a déjà créer un e-mail. Les élèves vont en salle avec leur enseignant d’informatique pour les cours pratiques. Notre politique c’est un élève, un ordinateur. Pendant les cours, chaque enfant est devant son ordinateur.

 

En classe de 6ème ils ont 2 h par semaine dont 1 h de théorie et 1h de pratique jusqu’en 3ème. En Seconde, ils ont aussi les mêmes horaires. En Première et Terminale, compte tenue de leur emploi de temps, ils ont juste 30 minutes de théorie et 1 h de pratique. En dehors des heures de cours, sauf quelques élèves qui se demarquent dans la discipline par leur niveau de travail, peuvent venir travailler même le dimanche.

 

Nous avons plus de 1500 livres dans notre bibliothèque dont 500 livres au programme. La salle de sport est une salle de gymnase, nous avons un grand stade pour les autres sports. L’extension se fera en cas de nécessité, pour le moment l’enceinte est très spacieuse, tout est presque construit et fini.

 

College Polyvalent Jean Jaurès 4 classe de 6ème

Une salle de cours du CPJJ

 

Aulycee : Quelles sont vos actions pour promouvoir l’excellence ?

 

Metang Victor: Nous allons faire des cours avec des vidéoprojecteurs dès la rentrée prochaine. Nous organisons de débats d’actualité par exemple sur les guerres dans les pays du Maghreb, le Printemps arabe, sur le Cinquantenaire ou le multipartisme au Cameroun. Nous travaillons avec des élèves, on fait des vidéo projections pour qu’ils comprennent mieux. Nous avons organisé le 15 septembre 2013 la Journée des Lauréats pour primer les meilleurs élèves qui ont eu au moins un tableau d’honneur. Nous leur donnons des Bics, des cahiers, des rames de papier sous format A4, des calculatrices, des boîtes académiques et des enveloppes d’argent. Nous faisons des réductions sur leurs pensions pour les années futures.

 

Aulycee : Comment organisez-vous les conférences et les débats ?

 

Metang Victor: Nous avons eu une grande conférence pendant la semaine du Sida avec nos élèves et des invités notamment des médecins spécialistes (Sida, paludisme, cardiologie et infections pulmonaires).

 

Aulycee : Quels sont vos partenariats à l’échelle nationale et internationale ?

 

Metang Victor: Nous avons construit des partenariats avec les universités privées. Elles viennent renseigner nos élèves sur ce qu’ils doivent faire après le Bac. Dès la classe de Première nous organisons des réunions avec des administrateurs de ces écoles, pour venir expliquer comment faire le choix des filières après le Bac, et parler de la vie post Bac. Nous collaborons régulièrement avec les lycées Jean Jaurès de France, et des responsables du secteur de l’éducation pour essayer d’améliorer notre travail ici.

 

Aulycee : Quels sont vos projets d’avenirs ?

 

Metang Victor:Tout d’abord faire réussir nos enfants aux examens officiels, les faire passer en classe supérieure avec au moins 11 de moyenne.

 

College Polyvalent Jean Jaurès

Cette allée mène aux bureaux administratifs du CPJJ et une partie des

salles de cours du collège

 

Aulycee : Quelles sont vos relations avec les autres établissements scolaires ?

 

Metang Victor: Nous organisons souvent des concours au niveau du sous bassin de Yaoundé VI pour préparer des examens officiels, nous faisons des matchs inter collèges et lycées, nous les invitons souvent aux concours de danses lors des kermesses. Au niveau des Travaux Dirigés qui se passent les samedis, nous invitons souvent les enseignants à venir montrer leur savoir-faire.

 

Aulycee : Qu’est ce qui fait vivre les clubs ?

 

Metang Victor: Au niveau du collège, les clubs vivent à travers la coopérative scolaire : club Mathématiques, Santé et Environnement, Physique et Chimie etc. Nous encourageons la création d’activités associatives entre les élèves et au sein de l’établissement.

 

Aulycee : Quels sont les pourcentages de réussite 2013 aux examens officiels ?

 

Metang Victor: Nous avons battu le record au BEPC 90%, au Probatoire 75% et au Baccalauréat 78, 80%, toutes les filières confondues. Nous avons des enseignants très responsables malgré quelques cas d’indiscipline de la part des élèves. Au secondaire nous avons 30 enseignants dont 21 hommes et 9 femmes. Au Primaire nous avons 20 enseignants c'est-à-dire 4 hommes et 16 femmes. La collaboration entre les enseignants est franche et avec les élèves il n’y a pas de problèmes majeurs, sauf d’ordre pédagogique.


Propos recueillis par Amelie Laure Kemouo

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir