PDF Imprimer Envoyer Partager

La reforme du Collège Privé Jean Jaurès

 

"A chaque élève nous allons donner un tuteur-enseignant pour connaitre et trouver des solutions aux problèmes des élèves. Les informations d’ordre privé resteront entre l'élève et son tuteur. Le suivi et l’encadrement pédagogique sont liés à ce que l’enfant vit à l'école. C’est le tutorat que nous voulons développer à l’école". Suite de l'interview du principal du Collège Privé Jean Jaurès, Metang Victor.

 

Aulycee: Les parents sont-ils au courant de cette réforme ?

 

Metang Victor: Une discussion autour de cette réforme a déjà eu lieu avec les parents dans le cadre de leur association. Cette réforme comprend des points tels que le service gratuit. Par exemple nous terminons les cours à 15 h 45. Un enseignant peut prendre certains élèves de 16 h à 17 h. Ce sont des heures consacrées pour donner des conseils sur des problèmes pédagogiques et disciplinaires. A cela s'ajouteront des petits cours de répétitions.

 

 Metang Victor Principal Jean Jaurès

 Le principal du Collège Privé Jean Jaurès

 

Nous parlons d'’innovation dans les enseignements avec des vidéoprojecteurs dès la rentrée 2014-2015. Un autre point de cette réforme porte sur l’adaptation à l’évolution des métiers. Ceci concerne la détection des talents lors des journées portes ouvertes et des débats, pendant lesquels nous encourageons les enfants à s'exprimer et à réaliser des œuvres techniques, à cuisiner des mets etc. A partir de là, nous invitons les parents à discuter de la meilleure orientation possible. On se questionne si tel enfant va aller en faculté ou dans une formation professionnelle en restauration, en électricité ou en maçonnerie par exemple.

 

Certains ont le don d’expliquer à leurs camarades au tableau, et on peut se demander s’ils seront enseignants ou pas. L’école des métiers que nous mettons sur place porte sur le conseil et l’orientation. Nous avons eu une filière technique que nous comptons relancé prochainement.

 

"Il faut après le Bac, dire assez tôt aux jeunes ce qu’ils sont capables de faire".

 

Dans notre réforme nous parlons de la maitrise des enjeux environnementaux. Il existe un fossé numérique et technologique entre les élèves de différentes classes sociales. Tous les parents n’ont pas le téléphone, l’Internet, la télévision à la maison. Nous tenons compte de cet écart. Chaque enfant n’a pas le pain pour le petit déjeuner le matin avant d’aller à l’école, nous tenons aussi compte de ça pour les éduquer.

 

L’environnement proprement dit s’apprend dans le Club Environnement et Santé. Nous sensibilisons nos enfants à utiliser des plastiques biodégradables ou à les emballer pour les remettre aux entreprises spécialisées dans le recyclage des déchets. On leur apprend comment garder leur environnement propre à la maison.

 

College Polyvalent Jean Jaurès

Le Collège Privé Jean Jaurès, situé au quartier Simbock à Yaoundé

 

Par ailleurs notre réforme porte sur la lutte contre les violences. Celles-ci concernent notamment les violences sexuelles en milieu scolaire. Lors de nos journées nous avons des causeries éducatives et des débats. Par exemple nous disons à nos jeunes filles, que ce sont elles qui donnent parfois la possibilité à un garçon de les toucher. Si une fille ne donne pas cette possibilité, il ne va pas arriver jusqu’à un niveau.

 

 "L’éducation sexuelle doit être à la base, pour dire comment les filles et les garçons peuvent cohabiter ensemble sans violence."

 

Il s’agit de la façon dont la fille se comporte avec un garçon. Pour éviter cette violence, il faut comprendre que l’éducation de la fille est différente de celle du garçon. Au niveau même de la vie sexuelle, celle de l’homme est différente de celle de la femme. Par exemple, une jeune fille de 12-13 ans doit déjà voir ses menstrues, mais un garçon ne sait pas ce que c’est.

Nous leur enseignons comment se comporter dans ce cas, si un jeune garçon voit une tâche derrière la tenue de sa camarade fille, il ne doit pas se moquer d’elle, et propager l’information autour de ses amis. C’est à partir de ces situations qui ont l’air de rien, que part souvent la violence.

 

Nous travaillons beaucoup avec des conseillers d’orientation et des chefs d’entreprises. Nous les invitons et ils viennent expliquer aux élèves leurs domaines d’interventions, et les facilités d’accès au monde professionnel par des stages.

 

La lutte contre les sorties sans diplôme, un point important dans notre réforme, touche la préparation aux examens officiels. Pour nous un enfant ne doit pas sortir bredouille de notre collège. S’il prépare un examen, il doit l’avoir et surtout mériter son diplôme.

 

"La Journée des Lauréats" a été initiée par le Collège Privée Jean Jaurès à chaque rentrée de septembre".

 

Redoubler une classe n’est pas un échec. Au contraire, on a l’occasion de reprendre son niveau et de consolider ses connaissances. Plus tard dans la vie professionnelle, on constate q'un enfant qui redouble et qui se remet au travail, va mieux s’en sortir, car il a eu de l’expérience. Nous avons des cas très rares, où l’enfant va au-delà des deux ans autorisés par classe.

 

Le contenu de la réforme orientée sur la personnalisation

 

"L’établissement Jean Jaurès est responsable au niveau du suivi des élèves, du caractère et du comportement, et au niveau du dévouement de son personnel enseignant. Chaque enseignant chez nous doit tout donner dans sa matière, de la maternelle au secondaire. La formation doit s’organiser à garantir plus d’équité et de justice entre les élèves en particulier grâce au service gratuit, complémentaire à l’offre éducative traditionnelle.

 

College Polyvalent Jean Jaurès 4 classe de 6ème

Une classe de 6ème du Collège Privé Jean Jaurès

 

Avec l’extension de l’aide personnalisée que nous développons déjà, elle se mobilise pour apporter une aide plus efficace à tous les élèves. Les reformes engagées visent à donner au maître et au professeur, les moyens de faire réussir, comme ils en ont la volonté, les élèves dont ils ont la charge. Cette réussite repose sur l’engagement des enseignants et de tout le personnel qui concourent au rayonnement du Collège Privé Jean Jaurès. Elle repose également sur le travail quotidien, et le rôle moteur du principal, du directeur et des professeurs principaux.

 

Pour satisfaire ses ambitions, le complexe Jean Jaurès s'efforcera de répondre aux enjeux de la société en adoptant les enseignements aux évolutions des métiers, en améliorant la pratique des langues étrangères, en intégrant les avancées des nouvelles technologiques et en prenant en compte les enjeux environnementaux. Les mutations sociales entrainent de nouveaux risques - violences, discriminations, risques sanitaires - contre lesquels l’école doit protéger les élèves. Elle a aussi le devoir de leur transmettre les valeurs du patriotisme.

 

La rénovation de la voie professionnelle traduit la volonté du complexe d’orienter les enseignants vers les évolutions des qualifications attendues dans le monde du travail. Il s’agit d’offrir aux élèves des parcours de pleine réussite et d’excellence La réforme doit être mise dans tous les aspects et dans toutes les classes, sous un œil averti des professeurs principaux et des maîtres de classes.

 

 College Polyvalent Jean Jaurès 3

 L'espace de détente,de lecture pendant les pauses et les heures

 libres

 

Nous allons lutter contre les sorties sans diplôme et cela sera renforcer par le suivi personnalisé des élèves. Cette lutte sera mobilisée surtout au profit des élèves rencontrant des difficultés, de ceux qui souhaitent profiter pleinement de ce programme et aussi de ceux qui veulent poursuivre des études supérieures. Nous allons innover en mettant sur pied la voie professionnelle par l’orientation scolaire et nous offrons toute une gamme de diplôme allant du CEPE au Baccalauréat.

 

Notre ambition est de favoriser la fluidité et la personnalisation des jeunes en formations sous statut scolaire, et de faciliter la poursuite des études notamment vers l’enseignement supérieur. La complexe doit s’attacher à aider et suivre l’insertion professionnelle des stagiaires.

 

A l ‘heure de l’ouverture africaine internationale, la maitrise des langues vivantes, en particulier la maitrise de leurs pratiques orales fait désormais des compétences indispensables en référence au cadre africain commun de référence pour les langues La multiplication des classe de 6èùe bilingue poursuit l’effort engagé en permettent ‘apporter une seconde vivante dès l’entrée au collège. Dans ce cadre l’objectif de développer l’apprentissage de l’Allemand et de l’Espagnol doit demeurer prioritaire.

 

Le complexe Jean Jaurès forme à coup sûr des citoyens pour le Cameroun de demain, et des enfants qui seront des exemples. Comme l’a dit le Président de la République, nous aurons des jeunes Camerounais exemplaires pour une République exemplaire."

 

propos recueillis par Amelie Laure Kemouo

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir